#07 – White Rabbit

Dans les liens de cette semaine: les mauvaises filles des 30s et 40s, l’hypnotisante piste vocale de White Rabbit,  Random Guys Try to Fuck a Pornstar et quelques mots sur Dorothy Arzner dont les films sont en ce moment diffusés à la Cinémathèque.

  • On commence par quelques mugshots de mauvaises filles des années 30 et 40. De superbes photos (dont le collectionneur, visiblement obsédé, en a récupéré plus de 10,000!), qui montrent des putes et autres criminelles en tout genre avec de sacrées gueules et probablement de sacrées vies.
  • L’article: Bad Girl Mugshots From Between The 1940s And 1960s
  • Vous connaissez le morceau de Jefferson Airplane, « White Rabbit » (remember Las Vegas parano), par contre, quelqu’un à isolé la piste vocale de la chanteuse, Grace Slick, et c’est assez incroyable. Check it out:

  • Attention, NSFW comme on dit, à ne pas regarder si vous êtes au boulot. « Random Guys Try to Fuck a Pornstar » est une vidéo ou dans une voiture façon Bangbus, des passants sont invités à baiser la très intimidante Christy Mack. Petit rappel que tout le monde n’est pas capable de devenir un acteur porno, entre celui qui n’arrive pas à bander et celui qui joui trop tôt, y’a pas à dire, c’est un métier. Hilarant.
  • Le concept: « Do their porno dreams come true? Fuck no. Instead, four average-ass mother fuckers attempt to make sex with the prestigious Christy Mack, and each and every one of them brutally embarrasses themselves. »
  • Le lien vers la vidéo: Random Guys Try to Fuck a Pornstar
  • Et puis pour ceux qui se disent, et moi, est ce que j’y arriverais?, une photo de la demoiselle en question:

  • On finit par quelques mots sur Dorothy Arzner, réalisatrice des années 30 dont j’ai vu trois films à la Cinémathèque.
  • La bande-annonce de la rétrospective:
  • Quelques mots de Philippe Garnier sur elle sur le site de la Cinémathèque à ce LIEN
  • Extraits: « Dans l’histoire du cinéma américain, Dorothy Arzner n’a pas eu l’importance ni le succès d’une Lois Weber ou d’une Alice Guy Blaché, deux immenses pionnières. Mais elle a la distinction d’avoir été la seule femme à faire carrière de réalisatrice à l’époque du « studio system ». »
  • « Deux choses expliquent la longévité d’Arzner et son succès soutenu dans un métier réservé aux hommes. Elle était riche – ses parents possédaient une chaîne de restaurants –, et pouvait se permettre d’envoyer paître ses employeurs. Elle faisait aussi partie de ce réseau féminin important et bien payé qui était la fondation du cinéma muet et du début du parlant. Ses collaboratrices (en particulier sa favorite Zoe Akins) avaient ce genre de « fuck you money » qui les rendaient plus assurées que bien des femmes de cette époque. Arzner avait aussi une connaissance complète du cinéma, ayant débuté au temps du muet comme secrétaire, scénariste, mais surtout monteuse. »
  • Autant le dire tout de suite, les trois films que j’ai vu ne sont pas des chefs d’oeuvre. Ils sont par contre, bourrés de moments hilarants et de répliques bien senties. Les hommes y sont vils et égoïstes (« Le problème des femmes aujourd’hui, c’est qu’elles deviennent intelligentes »). Dans Anybody’s Woman, Ruth Chatterton est assez incroyable, déprimée, suicidaire, elle enchaîne les répliques pleines de sous-entendus sexuels comme dans tous les meilleurs films pre-code. Les trois films travaillent le statut de la femme de l’époque à travers les mœurs, la propension facile au scandale qui peut ruiner leur vie dés que leur sexualité est en jeu et le problème de l’éducation des femmes. The Wild Party ne recule pas devant la représentation assez crue du viol et Working Girls montre bien les perspectives d’avenir réduite qu’à la femme des années 30. Les trois films sont brouillon mais drôles et plaisants à voir, je vous conseille donc la découverte!
  • Je vous laisse avec quelques photos de Dorothy, the badass lesbo from the 30s:

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s