La Septième Obsession #11

Dans ce nouveau numéro, je parle de Love Hunters et du dernier film de Terrence Malick, Song to Song, que j’ai adoré.

  • Song to Song : « Song to song, illustre à la merveille le principe narratif qui caractérise ce second souffle dans sa filmographie : de chanson en chanson, de vie en vie, tous formant ensemble un album musical qui conceptualiserait l’expérience humaine. »
  • « À travers les coupures soudaines dans les plans, dans les dialogues et dans le déroulement des sentiments, Malick ne tient pas tant à nous perdre qu’à évacuer tout ce qui n’est pas une question de vie ou de mort. En effet, rien ne semble ici véritablement anecdotique et chaque scène vient bel et bien déborder d’émotions contraires et décisives. Plus qu’un poème, cet aspect fragmentaire épouse finalement plutôt le rythme hasardeux des souvenirs qui reviennent à l’esprit d’un personnage plongé dans une errance intime où passé et présent se mêlent dans une seule et même quête mystique. »

  • Un autre grand film sort ce mois-ci, Love Hunters de Ben Young. avec qui j’ai pu discuter.
  • « Est-ce que le thème de la dépendance amoureuse vous intéressait tout particulièrement ?
    Absolument, c’est quelque chose que nous avons tous connu à des degrés différents. C’est en tout cas quelque chose dont j’ai fait l’expérience. J’ai été dans une relation de codépendance qui était extrêmement toxique. Et toute le monde autour de moi se demandait pourquoi je continuais. C’est un phénomène que je comprenais viscéralement. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s