Ecran Fantastique #389

Beaucoup aimé le chapitre final de la nouvelle trilogie de La Planète des singes, j’en parle dans le n°389 de l’EF.

  • Extrait de la critique: « Véritables héros, les singes sont justement assimilés aux grands peuples opprimés de l’Histoire des États-Unis. Combattant à dos de cheval et usant de flèches face à l’artillerie lourde de l’armée américaine, ces derniers évoquent immédiatement le peuple indien, donnant l’allure de western qui était déjà présente dans le tout premier film de 1968. De façon subtile, le réalisateur cite aussi la guerre du Vietnam à travers de nombreuses références à Apocalypse Now, tout comme la traite des Noirs et les camps de concentration nazis. Loin d’être accessoires, ces rapprochements historiques donnent un réalisme glaçant au combat des singes pour leur liberté. À ce titre, la présence de la petite fille incarne l’espoir d’une harmonie entre les deux peuples, cette dernière étant dénuée de préjugés envers les singes. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s