La Septième Obsession #17

Dans le nouveau numéro de La Septième Obsession, je reviens sur deux chefs-d’oeuvre du cinéma coréen.

  • Pour sa ressortie en salles, je suis revenu sur JSA – Joint Security Area, le premier grand film de Park Chan-Wook.

Extrait de la critique: « Park Chan-wook est sans aucun doute, avec Bong Joon-ho, le cinéaste qui participa le plus activement à façonner cette « nouvelle vague » du cinéma coréen qui investira de façon durable le paysage cinématographique actuel. En 2003, les deux auteurs nous offrent Old Boy et Memories of murder, deux œuvres monumentales qui vinrent brutalement revitaliser le cinéma de genre moderne. Si ces films servent de marqueurs dans l’explosion du cinéma sud-coréen sur la scène européenne, il est bon de rappeler que la créativité du pays, conjointement à un essor économique sans précédent, fût à son comble durant toutes les années 2000. Outre le magnifique Memento Mori de Kim Tae-yong et Min Kyu-dong sorti en 1999 et L’île de Kim Ki-duk l’année suivante, nos deux porteurs de lance y réalisent leurs premiers essais : Barking Dog pour Bong Joon-ho et JSA – Joint Security Area pour Park Chan-wook. Découvrir ce film aujourd’hui est l’occasion de revenir aux origines du style si singulier de l’auteur de Mademoiselle qui y fait déjà preuve d’une incroyable maturité, transformant un récit politique rigide et consciencieux en une fresque intime bouleversante. »

  • Autre oeuvre magnifique, l’immense Memories of murder de Bong Joon-Ho.

Extrait de la critique:  » Si on s’amuse d’abord de l’incompétence de ces policiers un brin roublards, complètement dépassés par la vague de meurtres qui s’abat sur leur petite communauté, le cinéaste coréen alterne avec brio entre la farce et la tragédie jusqu’à abattre la frontière entre les deux. De suspect en suspect, il semble que cette enquête soit maudite par un Dieu malfaisant prenant plaisir à jouer des hasards pour les éloigner de leur but. Une malchance divine qui s’assimile douloureusement à une impuissance existentielle : est-il bel et bien possible de comprendre pourquoi de tels actes peuvent être commis ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s